Retour sur // Rencontres de la recherche au LGCGM du 30 septembre

Mission accomplie pour la Fondation qui renouait vendredi 30 septembre avec son format « portes ouvertes » au Laboratoire Génie Civil et Génie Mécanique (LGCGM)

Faciliter le croisement d’expertises entre les chercheurs et les acteurs socio-économiques intéressés par les enjeux de la construction et de la rénovation des bâtiment, c'était l'objectif des 14ème Rencontres de la recherche de la fondation.

Entreprises et acteurs du secteur du bâtiment et de la construction ont répondu présent et ont pu dialoguer avec les chercheurs du LGCGM, et le vice-président en charge de la recherche Jean-François Carpentier, venu introduire la matinée.

Premier démonstrateur pour la chaire « Rénovation énergétique des bâtiments » et nouveau partenaire

Le menu était riche avec une présentation par Florence Collet des travaux de la chaire "Rénovation énergétique des bâtiments" - Fondation Rennes 1 qu’elle pilote avec Amina Meslem et Christophe Lanos aux côtés des entreprises partenaires (Legendre, NGE, Rennes Métropole, Delta Dore, Egis, Cetih et tout récemment Sensing Vision).

Un premier démonstrateur a été installé avant l’été au sein d’une salle de classe de l’IUT de Rennes que les participants ont pu visiter.

L'idée c'est que cette chaire nous permette de tester des solutions alternatives parce que le monde industriel n'est pas encore prêt pour massifier. On ne va pas sortir de la chaire avec des solutions parfaites mais les travaux que nous y menons vont constituer un appui précieux pour dialoguer ensuite avec les industriels, 

a expliqué Maël Morelle membre de la chaire pour le groupe Legendre. Et Christophe Lanos, LGCGM, de compléter :

Nous sommes sur une démarche qui n'est pas conventionnelle, car on associe des connaissances du matériau à celles qui concernent le système.

La transition environnementale au coeur des activités du laboratoire

Hugue Somja, directeur du LGCGM, en a rappelé les points forts : des thématiques de recherche orientées sur la transition environnementale et une partie importante des activités consacrées à accompagner la société - collectivités et entreprises – pour réduire le coût énergétique des bâtiments. Le laboratoire s’appuie sur une centaine de personnes aux compétences larges en génie civil et en génie mécanique :

Nous pouvons traiter à la fois des matériaux mais aussi des systèmes. Plusieurs approches, expérimentales et numériques sont utilisées. Nous travaillons à l'échelle quasi atomique, mais aussi à l'échelle 1 pour tester les solutions. Nos recherches portent sur l’amont mais nous avons installé un dialogue avec la recherche aval qui nous permet de bénéficier de nombreuses collaborations avec des industriels .

Impression 3D et cobotique

L’objectif des travaux conduits au laboratoire c’est aussi

d'améliorer nos procédés et d'avoir plus de flexibilité dans le système productif

a expliqué Sylvain Guegan, expert en contrôle commande des systèmes et en robotique, et responsable de cet axe au sein du laboratoire. Encore une fois des collaborations régulières avec le monde industriel sont mises en œuvre sur cet axe, avec deux champs d'application principaux : les procédés de fabrication et de construction d’une part – comme l’impression 3D de terres - et la robotique collaborative et d'assistance (cobotique) d’autre part, en particulier dans le domaine médical.

Six plateaux techniques au service des entreprises

Un panorama des équipements regroupés au sein de la Plateforme Technologique GCM a également été présenté par Béranger Aranda. Cette plateforme, créée en 2012, regroupe six plateaux techniques sur différents sites Rennes (IUT, INSA et Lycée Pierre Mendès France).

Il s’agit d’un outil destiné à répondre aux besoins d’expertises des filières, des entreprises et collectivités. Plusieurs exemples sont venus illustrer les types de suivis mis en œuvre (suivi expérimental de la retenue d’eau potable de Rophemel, étude géotechnique du sous-sol rennais dans le cadre de la création de la ligne B du métro, suivi d’envasements dans des endroits stratégiques en région Bretagne…).

Visite guidée du plateau éco-construction

Les échanges se sont poursuivis en petits groupes dans le cadre d’une visite guidée du plateau « Eco-construction » situé à l’IUT de Rennes : chambres climatiques, presses, rhéomètre à béton, four pilote à calcination rapide, salle de métrologie ont été présentés.

À propos de la chaire "Rénovation énergétique des bâtiments" - Fondation Rennes 1

La chaire « Rénovation énergétique des bâtiments » - Fondation Rennes 1 a été créée en 2021 pour une durée de trois ans. Elle a pour pour objectif d'apporter des solutions techniques innovantes en matière de rénovations à haute efficacité énergétique, intégrant les notions de qualité des ambiances intérieures et de qualité environnementale. Elle réunit autour de Florence Collet, enseignante-chercheuse (LGCGM - IUT de Rennes) et titulaire de la chaire, sept partenaires membres de la fondation : Legendre, NGE Bâtiment, Rennes Métropole, Delta Dore, Egis, Cetih et Sensing Vision.