Vous êtes ici

L'habitat adaptatif, pour quoi faire ?

Nos sociétés et nos villes sont aujourd’hui confrontées à trois défis simultanés :

  • la pénurie de ressources (foncières, énergétiques…),
  • des difficultés financières croissantes pour les ménages,
  • le vieillissement de la population, non accompagné par une augmentation suffisante du nombre de structures d’accueil spécialisées.

L’habitat constitue un levier d’action incontournable pour relever ces défis. D’abord, il représente une part très importante de l’utilisation du foncier et des ressources énergétiques ; des économies à l’échelle de l’habitat se propagent donc à l’échelle de la ville. D’autre part, l’accès à l’habitat et son fonctionnement constituent une portion considérable des dépenses des ménages, qui doivent être maîtrisées sans dégrader le confort de vie. Enfin, le domicile représente un lieu d’accueil idéal pour accompagner le vieillissement tout en réduisant le besoin en personnel soignant.

L’habitat adaptatif pour relever les défis d'aujourd'hui et de demain

Il s’agit d’un lieu de vie dont les éléments architecturaux se réorganisent automatiquement, dans le but de s’adapter aux situations et aux activités des occupants, d’optimiser l’utilisation de l’espace, de l’énergie et de promouvoir le partage et la socialisation.

Une étude de cas d'habitat adaptatif

La « pièce à la demande » propose une étude de cas où les appartements d’un immeuble peuvent s’agrandir dynamiquement à partir d’un espace partageable. La superficie supplémentaire devient une nouvelle pièce du logement à part entière, car ses appareils et mobilier sont personnalisés aux préférences des occupants et les réseaux (électrique, informatique, domotique…) connectés à l’appartement.

En savoir plus sur la pièce à la demande et les actualités de la chaire.