Clôture de la Chaire Nouveaux défis de la banque - Fondation Rennes 1

Mardi 3 novembre 2020, à l'occasion de la clôture de la Chaire Nouveaux défis de la banque : responsabilité sociétale, efficience et risques - Fondation Rennes 1, Patrick Artus, chef économiste chez Natixis, a donné une conférence exceptionnelle intitulée "La banque face à la récession : vers un nouveau modèle ?".
Patrick Artus, chef économiste chez Natixis, Franck Martin et Jean-Laurent Viviani, co-titulaires de la Chaire Nouveaux défis de la banque, et Sophie Langouët-Prigent, vice-présidente de la Fondation Rennes 1

Comprendre les évolutions et les bouleversements actuels dans le secteur bancaire

Introduit par David Alis, président de l'Université de Rennes 1, cet événement organisé en digital a réuni plus de 260 participants.

Le président s'est réjouit du rôle de la Fondation Rennes 1 "qui contribue à nous aider collectivement à relever les défis de demain, qu'ils soient économiques ou sociaux, notamment à travers les chaires". Il a aussi remercié la Banque Populaire Grand Ouest et le Crédit Mutuel Arkéa "qui ont cru en la Chaire Nouveaux défis de la banque : responsabilité sociétale, efficience et risques dès les premiers instants".

Sophie Langouët-Prigent, vice-présidente de la fondation, puis Franck Moraux, directeur du Centre de Recherche en Economie et Management se sont ensuite succédés pour saluer les travaux de recherche portés depuis 2018 par les deux titulaires de la chaire, Franck Martin et Jean-Laurent Viviani.

Les deux chercheurs ont illustré quelques travaux phares réalisés avec les partenaires de la chaire notamment sur les thèmes suivants :

  • l'impact de la BCE sur les niveaux des taux d'intérêt à long terme,
  • les spécificités dans les faits des banques mutualistes et coopératives,
  • les contributions des banques au-delà de leur contribution économique.
Partenaires Chaire Nouveaux défis de la banque - Fondation Rennes 1

Pour compléter ces analyses, Yann Lejolivet, directeur des produits bancaires du Groupe Arkéa, a tenu à rappeler que "l'intérêt d'un partenariat entre entreprises bancaires/financières et académiques de l'Université de Rennes 1 est de faire oeuvre de pédagogie et pose de nouvelles questions au coeur de l'actualité :

  • Peut-on créer indéfiniment de la monnaie ?
  • La dette créée sera t-elle obligatoirement remboursée, et si oui par qui ?
  • Pourquoi hier Maastricht et ses critères, et aujourd'hui l'open banking ?"

Bruno Pain, directeur général adjoint de la Banque Populaire Grand Ouest, a également témoigné de son engagement au sein de la chaire qui a "le double intérêt pour BPGO de sortir de la réalité parfois brutale et violente du quotidien, et de rappeler que le partage de la connaissance est essentiel." Il a par ailleurs expliqué que "par essence, une banque coopérative est RSE, ancrée et attachée à son territoire et à ses acteurs. Avec cette crise sanitaire, la banque se doit de répondre à de nouveaux enjeux qui sont d'accompagner la transition - énergétique, sociale, managériale - et la création de valeur pour les générations futures".

Enfin, Patrick Artus, chef économiste, directeur de la recherche et des études chez Natixis, était l'invité d'honneur de cette soirée. Il a abordé la question de "la banque face à la récession : vers un nouveau modèle ?". Une conférence passionnante à revoir en vidéo.

Le défi des 10 prochaines années pour la banque, ce n'est pas la question de la dette publique, c'est de maintenir la confiance en la monnaie.
Patrick Artus, chef économiste chez Natixis

Revoir l'événement en replay

Plus d'informations sur la chaire

Pour en savoir plus sur les travaux de Patrick Artus, deux documents sont disponibles au téléchargement dans le menu à droite de l'article :

  • Après la crise de la Covid, l'absurdité du modèle des banques de la zone euro sera renforcée
  • La constitution de grandes banques européennes est-elle possible ?

Le bilan exhaustif de la Chaire Nouveaux défis de la banque - Fondation Rennes 1 sera bientôt disponible sur cette page.

Pour découvrir les chaires et comment devenir partenaire, cliquez ici.