Chaire Habitat intelligent et innovation - Fondation Rennes 1

L’habitat adaptatif pour relever les défis d'aujourd'hui et de demain dans un contexte de ville durable
Chaire Habitat intelligent et innovation - Fondation Rennes 1

Titulaire : Michele Dominici, titulaire d’un doctorat de l’Université de Rennes 1

Sujet de recherche : l’habitat intelligent et l’innovation dans un contexte de ville durable

Laboratoire de rattachement : Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires (IRISA)

Enjeux : démontrer l’intérêt de l’habitat métamorphique pour offrir à un large public la possibilité de se projeter dans les futurs usages de celui-ci.

Durée de la chaire : 2014 - 2017

Présentation de la chaire

Michele Dominici, jeune chercheur italien - titulaire d’un doctorat de l’Université de Rennes 1, a été recruté pour ses travaux prometteurs sur l’habitat métamorphique. La notion d’habitat est ici à comprendre comme un lieu de vie, qui peut se décliner en logement, lieu de travail, de loisirs... Le concept d’habitat métamorphique permet d’aborder la question de l’évolutivité et de l’adaptation dynamique de l’habitat aux besoins et usages des occupants.

Nos sociétés et nos villes sont aujourd’hui confrontées à trois défis simultanés :

  • La pénurie de ressources (foncières, énergétiques…),
  • Des difficultés financières croissantes pour les ménages,
  • Le vieillissement de la population, non accompagné par une augmentation suffisante du nombre de structures d’accueil spécialisées.

L’habitat constitue un levier d’action incontournable pour relever ces défis. D’abord, il représente une part très importante de l’utilisation du foncier et des ressources énergétiques ; des économies à l’échelle de l’habitat se propagent donc à l’échelle de la ville. D’autre part, l’accès à l’habitat et son fonctionnement constituent une portion considérable des dépenses des ménages, qui doivent être maîtrisées sans dégrader le confort de vie. Enfin, le domicile représente un lieu d’accueil idéal pour accompagner le vieillissement tout en réduisant le besoin en personnel soignant.

L'habitat adaptatif est un lieu de vie dont les éléments architecturaux se réorganisent automatiquement, dans le but de s’adapter aux situations et aux activités des occupants, d’optimiser l’utilisation de l’espace, de l’énergie et de promouvoir le partage et la socialisation.

La chaire en pratique

Une étude de cas d'habitat adaptatif

La « pièce à la demande » est une étude de cas d’habitat adaptatif où les appartements d’un immeuble peuvent s’agrandir dynamiquement à partir d’un espace partageable. La superficie supplémentaire devient une nouvelle pièce du logement à part entière, car ses appareils et le mobilier sont personnalisés aux préférences des occupants, et les réseaux (électriques, informatiques, domotiques…) sont connectés à l’appartement. Cette pièce permet :

  • Des économies de superficie et d'énergie, puisque les volumes et les ressources associés (par ex. chauffage) sont réutilisables selon les exigences du moment. Par exemple, la pièce s’intégrera à un logement en tant que bureau pendant la journée, pour devenir la chambre à coucher d’un autre appartement, la nuit.
  • Du gain en flexibilité et en attractivité. En outre, la possibilité de reconvertir dynamiquement les volumes inutilisés en espaces communs entre appartements ouvre à des perspectives de socialisation, voire de solidarité intergénérationnelle, qui vont dans le sens du maintien à domicile.
  • Des défis scientifiques et techniques à relever. L’habitat adaptatif et la pièce à la demande sont rendus possibles par la fertilisation croisée d’architecture, domotique et informatique, avec des apports en sciences économiques, juridiques, ainsi que humaines et sociales.
  • Une simulation en réalité virtuelle immersive de la pièce. Cette simulation a été réalisée en s’appuyant sur la plateforme de réalité virtuelle de grandes dimensions Immersia. La simulation permet de faire un tour virtuel d'un modèle grandeur nature de la pièce à la demande, ainsi que d'interagir avec ses fonctionnalités.

Les membres de la Fondation Rennes 1 partenaires de la chaire

Le laboratoire associé