Anne Le Goff

La Fondation Rennes 1 a su capter le meilleur de nous tous - universitaires, chercheurs, entreprises fondatrices, donatrices, donateurs particuliers - pour faire bouger les lignes.

Présidente de la Fondation Rennes 1 (2012-2014). Directrice générale du Crédit Mutuel Arkéa, membre fondateur, et membre donateur particulier

Pourquoi soutenir la Fondation Rennes 1 ?

L’attractivité du territoire, sa capacité à rayonner au niveau national et international, à attirer entrepreneurs, investisseurs, étudiants… est un enjeu stratégique majeur pour le Crédit Mutuel Arkéa. Il était donc évident pour notre banque coopérative et territoriale de s’engager au côté de la Fondation Rennes 1 qui œuvre au rapprochement entre l'université et les entreprises pour favoriser l’innovation et le développement socio-économique du territoire, renforçant ainsi son attractivité et son rayonnement. Nous partageons de plus les mêmes valeurs : l’excellence, l’ouverture, l’audace, l’innovation… L’innovation est non seulement au cœur de nos préoccupations mais nous anime. Enfin, la rencontre avec les porteurs du projet a été déterminante dans notre choix de devenir membre fondateur.

Qu’apporte la fondation au Crédit Mutuel Arkéa ?

Soutenir ses actions permet de créer des liens avec les étudiants, via notamment le parrainage de promotion, de collecter des CV pour mieux recruter. C’est aussi l’occasion de s’ouvrir au secteur de la recherche universitaire, de nouer des relations avec d’autres entreprises et d’apprendre à se connaître pour créer un réseau dynamique au service de notre territoire.

En tant que Présidente de la Fondation de 2012 à 2014, comment expliquez-vous son succès ?

La Fondation Rennes 1 a su capter le meilleur de nous tous - universitaires, chercheurs, entreprises fondatrices, donatrices, donateurs particuliers - pour faire bouger les lignes.