Vous êtes ici

Une chaire Cooper Standard avec la fondation

Signature de la Chaire Cooper Standard France - Fondation Rennes 1 avec Guy Cathelineau (à gauche), président de l'Université de Rennes 1 et Sylvain Broux (à droite), PDG de Cooper Standard France.

Le lien entre les entreprises et l'Université de Rennes 1 s'est encore consolidé ce mardi 29 septembre 2015 à l'Institut de Physique de Rennes sur le campus de Beaulieu. Déjà dotée de 3 chaires de recherche et de formation, la Fondation Rennes 1 inaugurait un nouveau modèle de chaire avec la création de la chaire d'entreprise Cooper Standard - Fondation Rennes 1. Cette nouvelle collaboration est l'aboutissement d'une relation de confiance établie depuis plusieurs années entre Cooper Standard France et l'Université de Rennes 1 orchestrée par la Fondation Rennes 1.

Lancement de la chaire d'entreprise Cooper Standard - Fondation Rennes 1

Le lancement de la chaire d'entreprise Cooper Standard France - Fondation Rennes 1 avec Sylvain Broux, PDG Cooper Standard France, Guy Cathelineau, président Université de Rennes 1 et Martial Gabillard, président Fondation Rennes 1 était l'occasion d'une signature officielle pour concrétiser cet engagement mutuel d'une durée de cinq ans.
L'événement a rassemblé notamment des représentants de la région, des universitaires, des cadres de Cooper Standard France ainsi que Gaëlle Andro et Isabelle Pellerin, toutes deux élues de Rennes Métropole et vice-présidentes en charge du développement économique, de l’emploi et du commerce pour la première, de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation pour la deuxième. L'implantation de l'entreprise américaine sur le territoire breton (Rennes et Vitré) est un atout fort et les liens renforcés avec l'Université via cette chaire d'entreprise contribuent fortement à la pérenniser.

La Fondation Rennes 1 a un rôle essentiel dans la réalisation de cette collaboration en particulier, et pour le rapprochement de l'université avec les entreprises en général, et ce, depuis sa création.

Guy Cathelineau, président de l'Université de Rennes 1

La création de cette chaire est le fruit de plusieurs années de relations entre Cooper Standard France et l'Université de Rennes 1 via les actions de la Fondation (parrainage de formations à l'IUT de Rennes et à l'ESIR, thèse Cifre, rencontre avec les chercheurs lors des Rencontres de la recherche ou des Ateliers de l'innovation et mécénat). Ces relations ont permis des collaborations avec les chercheurs de l'université au travers des équipes de recherche de l'Institut de Physique de Rennes particulièrement dans le domaine des élastomères et de leur caractérisation thermo-mécanique. Martial Gabillard, président de la Fondation Rennes 1, a particulièrement souligné " l'importance du partage réciproque de la recherche académique et industrielle ".

 

De g. à dr. : Sophie Langouët-Prigent, vice-présidente Fondation Rennes 1, Jean-Benoît Le Cam, titulaire de la chaire, Sylvain Broux, pdg Cooper Standard France, Guy Cathelineau, président Université de Rennes 1, Martial Gabillard, président Fondation Rennes 1.
De g. à dr. : Sophie Langouët-Prigent, vice-présidente Fondation Rennes 1, Jean-Benoît Le Cam, titulaire de la chaire,
Sylvain Broux, pdg Cooper Standard France, Guy Cathelineau, président Université de Rennes 1, Martial Gabillard, président Fondation Rennes 1.

Un laboratoire commun pour une recherche de pointe ambitieuse et unique en Europe

Concrètement Jean-Benoît Le Cam, enseignant-chercheur spécialiste de la thermo-mécanique à l'université et titulaire de la chaire, pilotera une équipe de cinq universitaires et autant d'ingénieurs R&D de chez Cooper Standard. Grâce à ce laboratoire commun, ils expérimenteront et caractériseront les mécanismes d'endommagement des élastomères et leur résistance donc la durabilité des pièces. Les résultats obtenus permettront à Cooper Standard de lever des verrous scientifiques pour faire évoluer les matériaux existants et optimiser leurs produits. La signature officielle de la convention générale de coopération scientifique concrétisait cet engagement entre l'université, Cooper Standard France et le CNRS.

Cette collaboration est une réelle opportunité pour les ingénieurs en R&D de Cooper Standard. Ils vont pouvoir mettre en commun leurs travaux de recherche avec ceux des chercheurs universitaires. Cette dynamique "gagnant-gagnant" va nous permettre de garder un temps d'avance face à la concurrence et de continuer à innover.


Sylvain Broux, PDG de Cooper Standard France

Parions que ce nouveau modèle de chaire saura convaincre d'autres entreprises pour un partage de ressources entre la recherche académique et industrielle en faveur de l'innovation et du développement socio-économique du territoire.

Visite du laboratoire pour la chaire Cooper Standard France - Fondation Rennes 1, 29 septembre 2015.
Visite du laboratoire pour la chaire Cooper Standard France - Fondation Rennes 1, 29 septembre 2015, notamment avec Isabelle Pellerin, vice-présidente
en charge de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation pour Rennes Métropole (à gauche sur la photo) et David Alis,
1er vice-président de l'Université de Rennes 1 en charge des ressources humaines (à droite sur la photo).

Retrouver plus d'informations

La revue de presse :

Découvrez les 3 autres chaires de la Fondation Rennes 1