Vous êtes ici

Remise du Prix de la recherche 2018

Mercredi 6 juin 2018, à l’occasion de son assemblée générale, la Fondation Rennes 1 a récompensé une équipe de recherche de l’Université de Rennes 1 par son Prix de la Recherche 2018. C’est l’équipe SESAME (« Systèmes épileptogènes : Signaux et Modèles ») du LTSI, Laboratoire Traitement du Signal et de l’Image, dirigée par Fabrice Wendling, qui était mise à l’honneur.

Des avancées médicales inédites pour les maladies du cerveau

Les travaux de Fabrice Wendling et de son équipe visent à mieux comprendre les maladies neurodégénératives, notamment l’épilepsie, désordre neurologique qui touche environ 1% de la population. Au sein du laboratoire LTSI de l’Université de Rennes 1, ils ont inventé un algorithme de mesure de l’activité cérébrale. Les chercheurs sont ainsi capables d’analyser et de traiter des signaux impliqués dans les pathologies cognitives telles que l’épilepsie, mais également Alzheimer ou Parkinson. En étudiant en temps réel l’évolution spatio-temporelle de ces réseaux cérébraux, l’équipe a développé une bonne connaissance des dysfonctionnements du cerveau et peut désormais modéliser ce type de maladies. Les résultats se traduisent directement en retombées cliniques. A ce jour, déjà 4 brevets et un logiciel ont été déposés. Le projet est également en phase de maturation avec la SATT Ouest Valorisation.

Une excellence académique avec un fort potentiel de retombées économiques

Le Prix de la Recherche Fondation Rennes 1 représente pour l’équipe l’opportunité de gagner en visibilité auprès du monde socio-économique comme l’explique Fabrice Wendling « cette distinction de la Fondation Rennes 1 est une reconnaissance très précieuse qui va nous permettre de gagner en visibilité notamment dans notre projet de création de start-up ‘‘NeuroCort Technologies’’. Un vrai coup de pouce pour convaincre et attirer des investisseurs ! ». En effet, ces nouvelles technologies développées dans les laboratoires de l’Université de Rennes 1 ont vocation à être diffusées afin que les entreprises privées prennent le relais. D’ici la fin de l’année, l’équipe SESAME prévoit de mettre au point un prototype qui pourra être destiné aux neurologues, psychiatres, épileptologues mais aussi à tout un marché de la Silver Economie et du bien-être, en plein développement.

Pour Sophie Langouët-Prigent, vice-présidente de la Fondation Rennes 1 « ce prix met en valeur les pépites des laboratoires de Rennes 1 méconnues du grand public, et qui ont un impact fort sur les dé s sociétaux actuels et de demain ».

 

Une assemblée générale pour présenter les projets et partenariats entre les entreprises du territoire et l’Université de Rennes 1

Mercredi 6 juin 2018, l'assemblée générale de la fondation réunissant ses membres donateurs, a permis de mettre en lumière ses actions phares mises en oeuvre avec le soutien de ses entreprises partenaires telles que :

  • la présentation de 10 chaires de recherche et de formation dont les partenaires sont invités à participer aux travaux notamment sur les thématiques suivantes : « Vivre ensemble », « Sécurité de l’internet des objets », « Droit des activités économiques », « Mécanique et sciences pour l’ingénieur », « Eaux et territoire »,
  • l’annonce du « club des Alumnis de l’Université de Rennes 1 » dont le but est de créer une communauté dynamique de diplômés et d’ambassadreurs de la Fondation Rennes 1,
  • la création de deux nouvelles chaires en 2018 : « Nouveaux défis de la banque : RSE, efficience et risques » en partenariat avec la Banque Populaire Grand Ouest et le Crédit Mutuel Arkéa, et « Cancer et Innovation ».
  • la signature du partenariat entre Klaxoon et l'Université de Rennes 1 pour le déploiement progressif de la solution sur tous les campus