Vous êtes ici

La recherche biomédicale à Rennes 1

A l’occasion de sa 10e édition des Rencontres de la Recherche du vendredi 9 septembre 2016, la Fondation Rennes 1 a mis en lumière pour ses membres, les recherches biomédicales menée à l’Université de Rennes 1.
Cette matinée a également permis de présenter la nouvelle chaire de recherche et de formation « Cancer et Innovation »  créée par la Fondation Rennes 1 pour lutter contre le cancer. Les derniers projets innovants en santé bénéficiant de brevets et de licences ont également été exposés. A l’issue de cette conférence, une visite des plates-formes de recherche de Biosit était organisée.

Ces rencontres étaient introduites par Martial Gabillard, président de la Fondation Rennes 1 et Sophie Langouët-Prigent, vice-présidente. Le professeur Philippe Mabo, vice-président santé de l’Université de Rennes 1 était également présent pour accueillir les membres de la Fondation. Il a tenu à rappeler l’importance des collaborations entre équipes de recherche fondamentale et équipes de recherche clinique. Il a aussi insister sur l’importance de dynamiser les relations enseignement / recherche et entreprises sur le site rennais.

La recherche biomédicale s’appuie sur des domaines transversaux qui vont de plus en plus demander des moyens humains et technologiques, d’où l’importance de mutualiser.

Philippe Mabo, vice-président santé de l’Université de Rennes  1

La chaire « Cancer et innovation », initiée par la Fondation Rennes 1, pour mieux comprendre le cancer et le guérir

La création d’une nouvelle et septième chaire de recherche et de formation de la Fondation Rennes 1 pour la lutte contre le cancer va bientôt permettre à la recherche biomédicale à Rennes de connaître un développement fort. Elle fait appel à une technique innovante peu développée dans le monde nécessitant des outils bio-informatiques très poussés pour observer le mécanisme de transformation cancéreuse d’une cellule.

A l’échelle de l’infiniment petit, celle de la cellule, les chercheurs analyseront les données de milliers de cellules, toutes uniques dans leur processus de transformation cancéreuse. Ces données permettront aux chercheurs d’obtenir de précieuses indications sur le mécanisme de développement du cancer et ouvriront ainsi de nouvelles voies thérapeutiques.


Le professeur Thierry Lamy, co-coordonateur de la Fédération Hospitalo-Universitaire Cancer Micro-environnement Innovation (FHU CAMIn), aux côtés du professeur Marie-Dominique Galibert, a présenté le projet de cette chaire en "avant-première" aux membres de la Fondation. Il a rappelé quelques chiffres sur le cancer en France :

  • 1ère cause de mortalité en France,
  • 14,5 milliards d’euros dépensés par l’Assurance-maladie chaque année pour sa prise en charge, soit 10 % des dépenses globales,
  • Près de 150 000 décès par an en France dont 12 000 en Bretagne,
  • 1 patient sur 5 est pris en charge pour un cancer au CHU de Rennes.

Tous ces constats font de cette maladie une priorité de santé publique. La fondation lance donc une campagne de levée de fonds pour des dons ciblés sur ces travaux.

Le projet de cette chaire est de se focaliser sur un sujet très précis en analysant une cellule unique car chaque tumeur est différente d’un patient à l’autre et ne mute pas de la même façon. Des thérapeutiques ciblées pourront alors être développées.

Thierry Lamy, coordonnateur du FHU CAMIn

Les derniers projets innovants en santé : brevets et licences de l’Université de Rennes 1

Charlotte Douard, chargée d’affaires à la SATT Ouest Valorisation, a présenté quelques projets innovants en santé, développés par les laboratoires de l’Université de Rennes 1. Cette société d’accélération du transfert de technologies (SATT) aide les projets académiques en investissant pour leur maturation. Elle est au service des établissements de recherche comme Rennes 1.
Parmi les projets accompagnés :

  • Projet Melmir : nouveau traitement du mélanome métastatique.
  • Projet Impliti-5 : nouveau marqueur de l’état physiopathologique de l’utérus pour l’aide à la procréation.

Des visites au coeur des plates-formes de recherche

A l’issue de ces présentations, les membres de la Fondation Rennes 1 ont pu visiter trois plates-formes technologiques de pointe de Biosit, la structure fédérative de recherche en biologie santé.

  • Plate-forme MRic photonic - Microscopie photonique - présentation par Stéphanie Dutertre
  • Plate-forme ImPACcell - Imagerie en microscopie à fluorescence et analyse multiparamétrique haut débit - présentation par Remy Le Guével
  • Plate-forme Cytométrie en flux et tri cellulaire - présentation par Laurent Deleurme

Les responsables de ces plateformes ont présenté les techniques et les matériels de pointes qu’ils utilisent. Ils ont rappelé que ces plates-formes sont non seulement à la disposition des entreprises qui recherchent un savoir-faire et des compétences exceptionnels mais également des chercheurs de l’Université de Rennes 1.

Présentation sur poster des travaux en cours sur le campus santé

  • Structure : Collagen fibrils organization studies by SHG microscopy. Georges Baffet - IRSET (Institut de recherche en santé, environnement et travail)
  • Metabolism and biactivation of 2-Amino-9H-pyrido(2,3-b) indole, a Tabaco carcinogen in human hepatocytes. Sophie Langouët - IRSET
  • Caractérisation moléculaire et modèles précliniques homologues des lymphomes humains. Ronan Ulvé - IGDR (Institut de génétique et développement de Rennes)
  • Etude du rôle de RIPK1 dans l’hépatite et son évolution vers le carcinome hépatocellulaire (CHC). Michel Samson - IRSET
  • La protéine kinase RIPK1 est un puissant protecteur de l’hepatolyse induite au cours d’hépatites aigues imunodépendantes. Michel Samson - IRSET
  • cFLIP as an anticancer target : Enchancement of cell apoptosis by compounds identified in silico. Kathy Yaacoub - OSS (Oncogenesis Stress Signaling)
  • A new necroptosis inhibitor specific of RIPK1. Marie-Thérèse Dimanche-Boitrel - IRSET
  • Modèle spontané de sarcome histiocytaire : mise en évidence de mutations somatiques et cibles thérapeutiques chez le chien. Mélanie Rault - IGDR
  • Plate-forme d’histopathologie (H2P2). Alain Fautrel - Biosit
  • Plate-forme cytométrie en flux/tri cellulaire. Laurent Deleurme - Biosit
  • Plate-forme MRic TEM cellulaire. Agnès Burel - Biosit
  • Plate-forme de microscopie photonique (MRic-phonotonic). Stéphanie Duterte - Biosit
  • Plate-forme Prism. Arnaud Bondon - Biosit
  • Plate-forme de Génomique Environnementale et Humaine (GEH) - Marine Biget et July Hémon - OSUR (Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes) et Biosit

Pour soutenir la chaire de recherche et de formation "Cancer et innovation", vous pouvez dès à présent faire un don.