Vous êtes ici

La Fondation Rennes 1 s’attèle aux défis de la banque

Lundi 12 février 2018, la Fondation Rennes 1 « Progresser, Innover, Entreprendre » a lancé sa 8e et nouvelle chaire de recherche et de formation intitulée « Nouveaux défis de la banque : responsabilité sociétale, efficience et risques ». L’objectif est de comprendre les évolutions et les bouleversements actuels du secteur de la banque afin de contribuer au renouvellement de son modèle. Pendant 2 ans, les travaux seront menés par des chercheurs de l’Université de Rennes 1, grâce au soutien de 2 banques partenaires de la chaire, Crédit Mutuel Arkéa et Banque Populaire du Grand Ouest.

Imaginer la banque de demain et la mettre au service de la société

Portée par Franck Martin, de la Faculté de sciences économiques de Rennes, et Jean-Laurent Viviani, de l’IGR-IAE de Rennes, la chaire sera financée sur 2 ans.
Elle vise à répondre aux préoccupations managériales et organisationnelles des banques face aux nouveaux enjeux d’évolutions auxquels elles sont confrontées. En mettant à plat les connaissances liées au fonctionnement des banques et de la finance, les chercheurs axeront leurs travaux autour de 4 thématiques :

  • la banque face aux risques,
  • la banque dans l’économie,
  • la banque & le comportement des acteurs,
  • la banque dans la société.

Ces réflexions bénéficieront aussi à la formation au sein de l’Université de Rennes 1 puisque 8 masters représentant près de 300 étudiants seront concernés par l’avancée des travaux.

Assemblée Lancement Chaire Nouveaux Défis de la Banque : Responsabilité Sociétale, Efficience et Risques - 12 février 2018 - Fondation Rennes 1

Les acteurs économiques du territoire unissent leurs forces autour de problématiques communes

Cette chaire pluridisciplinaire puisera par ailleurs sa richesse dans l’apport de ses partenaires économiques. En effet, pour que les travaux répondent au mieux au problématiques des banques, la Fondation Rennes 1 s’est directement associée à deux de ses mécènes : le Crédit Mutuel Arkéa et la Banque Populaire Grand Ouest. « Grâce à notre collaboration avec l’Université de Rennes 1, nous allons tenter de relever le défi de faire passer la banque de l’efficacité à l’efficience » a souligné Yann Lejolivet, directeur départemental du Crédit Mutuel de Bretagne. Cette initiative de l’université contribue ainsi au développement socio-économique et à l’attractivité du territoire, comme a tenu à le rappeler Maurice Bourrigaud, directeur général de la BPGO, « cette chaire Fondation Rennes 1, c’est l’union de 2 banques mutualistes ayant un même objectif : avoir un avantage compétitif sur l’écosystème breton qui soit éco-responsable, local et circulaire ».
Les chercheurs pourront également s’appuyer sur la Banque de France qui donnera accès à certaines de ses données pour faciliter la synergie entre académiques et entreprises.
Afin de rendre compte de cette recherche de pointe au monde économique, la Fondation Rennes 1 invitera ses entreprises membres plusieurs fois par an pour qu’ils récoltent bonnes pratiques et témoignages autour des avancées et résultats de ces travaux.

(De g. à d.) Maurice Bourrigaud, directeur général de la Banque Populaire du Grand Ouest, Franck Martin et Jean-Laurent Viviani, professeurs à l’Université de Rennes 1, Yann Lejolivet, directeur départemental 35 du Crédit Mutuel de Bretagne, David Alis, président de l’Université de Rennes 1,François Peaucelle et Sophie Langouët-Prigent, président et vice-présidente de la Fondation Rennes 1, ont officialisé le lancement de la chaire le 12 février 2018.

(De g. à d.) Maurice Bourrigaud, directeur général de la Banque Populaire du Grand Ouest, Franck Martin et Jean-Laurent Viviani, professeurs à l’Université de Rennes 1,
Yann Lejolivet, directeur départemental 35 du Crédit Mutuel de Bretagne,
David Alis, président de l’Université de Rennes 1,
François Peaucelle et Sophie Langouët-Prigent, président et vice-présidente de la Fondation Rennes 1, ont officialisé le lancement de la chaire le 12 février 2018.

Les chaires de recherche et de formation de la Fondation Rennes 1 :

La Fondation Rennes 1 a développé depuis 2013 un dispositif de chaires fédérant chercheurs académiques et acteurs socio-économiques autour de sujets d’intérêt commun, qui permettent de mettre la recherche fondamentale ou appliquée en lien avec les entreprises. Projets de recherche ambitieux et collaborations avec les entreprises font de ces chaires un véritable facteur d’innovation sur le territoire.
En plus de cette dernière, 3 chaires sont actuellement en cours : « Cooper Standard - Fondation Rennes 1 » (2015-2020), « Innovation, RSE et transformations numériques » (2016-2018) et « Mobilité dans une ville durable » (2016-2018). De nombreuses autres chaires sont à l’étude autour des thèmes de l’eau, du droit des activités économiques, du vivre-ensemble, du climat et de la biodiversité, de la cybersécurité, des sciences de l’ingénieur ou encore de la mécanique. La prochaine chaire intitulée « Cancer et innovation » débutera prochainement.