Vous êtes ici

7e atelier de l’innovation : le bien être au travail

La Fondation Rennes 1 « Progresser, Innover, Entreprendre » a organisé le vendredi 3 mars son 7e Atelier de l’innovation sur le thème “RSE et bien être au travail” dans un contexte de transformation numérique. Une trentaine de membres de la fondation étaient présents pour échanger sur la démarche RSE mise en place dans leur entreprise et partager leur expérience.

Cet atelier, en lien avec la chaire RSE, Innovation et transformation numérique, était animé par Thierry Pénard, titulaire de la chaire, professeur d'économie à l'Université de Rennes 1 et chercheur au Centre de Recherche en Economie et Management (CREM) ainsi que David Masclet, professeur d'économie à l'Université de Rennes 1 et chercheur au CREM.

Dans un contexte de transformation digitale des entreprises (changements organisationnels, évolution des métiers...) des constats et questions ont été soulignés durant ces deux heures d’atelier.

7e Atelier de l'Innovation

Dans un premier temps David Masclet a présenté la démarche RSE en expliquant les facteurs sources de « satisfaction au travail ». Ce terme englobant inclut la rémunération, les conditions de travail, le travail en lui-même, l’organisation du travail, le statut et les relations sociales. Tous ces éléments sont des facteurs d’attractivité qui entrainent des effets positifs à la fois sur le recrutement, la fidélisation des employés et sur la performance.

Pour aller plus loin dans la démarche David Masclet a expliqué comment mesurer la satisfaction au travail, en exposant certaines enquêtes et expériences qui ont été menées. Il a également souligné le lien entre (in)satisfaction et performance.

 

A la suite de cette présentation, Lydie Buffard, responsable Ressources Humaines chez Canon Research France et Brunehilde Thako, Happiness Manager chez Mediaveille ont témoigné sur les actions réalisées au sein de leur structure.

 

Canon a mis en place plusieurs actions au sein de son entreprise. Par exemple, l’appel à volontariat des salariés pour la prise de décision lors des travaux. Ce projet était intéressant car très participatif. Aujourd’hui, l’environnement de travail semble optimum. Pour preuve, 93 % des salariés sont satisfaits de leur environnement de travail.

Lydie Buffard,  Responsable Ressources Humaines de Canon Research France

L’intelligence collective fait partie de la culture d’entreprise de Mediaveille. Plusieurs initiatives sont mises en place afin que les salariés soient acteurs de leur bien-être. Par exemple, nous avons mis en place une charte de bienveillance réalisée par les salariés, de façon anonyme. Chaque collaborateur est signataire de cette charte. Ces actions sont très bien reçues par les collaborateurs. Pour analyser ces initiatives, différents outils de mesure sont mis en place, par exemple, un baromètre du bonheur anonyme.

Brunehilde Thako, Happiness Manager de Mediaveille

 

Cet atelier a permis de soulever de nombreuses réflexions au travers d'échanges particulièrement riches.

Diverses questions ont été posées : Comment trouver les bons indicateurs qui permettent de mesurer la démarche RSE et bien être ? Comment expliquer avec des indicateurs chiffrables pourquoi investir financièrement et humainement dans une démarche RSE ? Comment créer des conditions de liberté de parole ? Est ce que tous les managers doivent être des « feel good manager » ?

 

Par rapport aux cotations des entreprises, nous arrivons à identifier une corrélation entre RSE et une meilleure résilience de l’entreprise.

Jean-Pascal Prévet, Directeur régional Bretagne de Banque de France

 

Des enquêtes anonymes auprès des salariés sont réalisées régulièrement. Nous consacrons un temps important au dépouillement et à l’analyse des résultats. Ces enquêtes ont pu générer des améliorations.

Céline Obejero,  Responsable pôle RSE de la Direction Orange Ouest

Un bon manager n’est pas seulement quelqu’un qui donne des directives c’est aussi un animateur de compétences.

Pierre-Yves Josse, Responsable marketing et communication de Secob

 

Le prochain atelier permettra d’approfondir cette thématique en évoquant la problématique du management.

D’autres actions liées à cette chaire auront lieu. Il est encore possible de rejoindre le comité de la chaire « RSE, innovation et transformation numérique ». Pour ceux qui le souhaitent, nous vous invitons à vous rapprocher de la fondation.