Vous êtes ici

14e Atelier de l'innovation "Nouveaux défis de la banque"

Jeudi 25 avril 2019, les membres de la Fondation Rennes 1 « Progresser, Innover, Entreprendre » étaient réunis à la Faculté de sciences économiques de Rennes 1 pour le 14e Atelier de l’innovation en lien avec la chaire « Nouveaux défis de la banque : responsabilité sociétale, efficience & risques ».

Franck Martin, chercheur au Centre de Recherche en Economie et Management (CREM) et maitre de conférences à la Faculté des sciences économiques de Rennes 1, animait ce Think Tank. Titulaire de la chaire aux côtés de Jean-Laurent Viviani, chercheur au CREM et maitre de conférences à l’institut de Gestion de Rennes – IAE, il a invité deux intervenants à venir exposer l’avancée des recherches menées au sein de la chaire.

Thibaud Cargoët, post-doctorant à la Faculté des sciences économiques ayant bénéficié d’un financement par la Fondation dans le cadre de la chaire, est intervenu sur deux thématiques :

  • Peut-on différencier simplement les comportements des banques capitalistiques et mutualistes ?
  • Quelles sont les implications de ces différences sur le fonctionnement du marché du crédit et plus globalement sur les performances macroéconomiques ?

Ses travaux de recherche basés sur l’observation de faits historiques comme la crise financière de 2008, ont permis de développer des modèles théoriques pour comprendre les phénomènes macroéconomiques du secteur bancaire. Ces modèles pourront ensuite être utilisés directement par les banques afin d’optimiser leurs stratégies opérationnelles.

Sirine Damak, doctorante à l’IGR-IAE de Rennes, a poursuivi l’atelier en présentant ses recherches sur le lien entre l’activité de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) des banques européennes et la structure de leur actionnariat.
Pour ses travaux, elle exploite des repères historiques sur la montée en puissance des activités RSE dans la banque afin de comprendre quel type d’actionnariat favorise globalement l’activité RSE et quelles catégories d’activités RSE sont le plus souvent privilégiées par les banques.

À l’issue de l’atelier, une visite du Laboratoire d’expérimentations en Économie et Management (Labex-EM) fut mené par Simon Cornée, maître de conférences à la Faculté des sciences économiques, et chercheur au CREM.
Cette visite avait pour but de présenter l’étude portant sur « l’influence des valeurs et des critères RSE sur les décisions de crédit ». Les participants ont pu s‘essayer à un jeu de prises de décisions économiques. Ces jeux expérimentaux mis en place par le Labex permettent aux chercheurs du CREM de mener à bien des recherches en économie comportementale. Le CREM dispose ainsi d'un véritable outil d'observation des comportements et d'aide à la décision pour les décideurs publics et les entreprises.